Lire ensemble – quel plaisir !

En général, la lecture est plutôt un plaisir solitaire. On se met à l’écart. On s’isole dans sa bulle.

Mais chez nous, pas forcément !

Depuis quelques années, nous avons pris l’habitude, mes enfants et moi, de lire ensemble, au point que c’est devenu l’une de nos activités familiales à part entière. On ne part jamais en vacances sans prévoir un ou deux livres à dévorer ensemble, et le moindre quart d’heure d’attente est prétexte à savourer quelques pages… Les visiteurs de passage ne manqueront pas de s’étonner de ce cri étrange qui résonne souvent à travers notre maison : « On liiit ! » Suivi de « Maman liiit !«  Car oui, je l’avoue, la plupart du temps, je m’accapare honteusement ce privilège… C’est tellement agréable !

Si mes deux « grands » (17 et bientôt 15 ans) prennent un peu leurs distances ces derniers temps (quoique je les soupçonne de laisser traîner quelques oreilles à rallonge dans les parages), mes deux « petits » en revanche (12 et bientôt 10 ans) sont toujours demandeurs et raffolent de ces instants privilégiés.

Lire ensemble, ça permet :

  • d’abord et avant tout de partager un bon moment ;
  • de s’occuper agréablement en toutes circonstances ;
  • de leur faire découvrir des choses vers lesquelles ils ne seraient pas allés tous seuls, ou qu’ils auraient laissé tomber au bout de deux pages ;
  • de les amener à réfléchir et à échanger leurs impressions sur les livres qu’on a lus – et parfois sur leurs éventuelles adaptations cinématographiques ;
  • d’accorder un peu de répit à ma fille dans sa lutte courageuse contre sa dyslexie. Elle peut alors déposer les armes et accéder sans efforts à la magie des mots. Mine de rien, malgré ses difficultés à lire elle-même, elle engrange petit à petit une culture littéraire (et il n’y a pas de doute, les phrases qu’elle compose dans ses rédactions sont bien les phrases de quelqu’un qui LIT !).

Ce week-end, nous avons entamé Les aventures de Tom Sawyer, de Mark Twain, mais je n’ai pas pu résister à l’envie de leur lire quelques passages de Léon l’Africain… Les mots d’Amin Maalouf sont comme du miel au bout de la langue !

%d blogueurs aiment cette page :